• Récupérer les matériaux avant qu’ils ne quittent le marché pour leur redonner une utilité est un concept clé de l’économie circulaire. Les matériaux sont dits « en boucle fermée » quand ils sont réutilisés aux mêmes fins et « en boucle ouverte » quand ils sont réutilisés différemment. Pour passer à une économie circulaire, nous devons utiliser les deux approches.


    • Offrir une nouvelle vie aux produits usagés

      Lorsque nous récupérons des produits électroniques recyclés, renvoyés, en fin de bail ou autres, nous commençons par déterminer s’ils peuvent être réutilisés (revendus ou donnés à quelqu’un qui en a besoin). Si ce n’est pas le cas, nous pouvons réutiliser les pièces viables pour réparer et reconditionner d’autres unités. Tous les éléments qui ne sont plus utilisés sont recyclés de manière responsable par nos partenaires.

      Comment cela fonctionne-t-il ?

      Si nous ne pouvons pas utiliser un matériau en boucle fermée, nous savons que quelqu’un d’autre pourra en faire bon usage. Ces matériaux, tels que le plastique, le verre ou les métaux, sont souvent revendus sur les marchés de matières premières à d’autres fabricants.

      Depuis 2008, nous achetons d’ailleurs sur ces marchés du plastique conçu à partir de matériaux recyclés afin de l’utiliser dans nos systèmes. En 2014, nous avons commencé à récupérer du plastique issu de déchets d’équipements électroniques que nous recyclons en boucle fermée pour fabriquer de nouvelles pièces pour de nouveaux ordinateurs.

    • Du plastique recyclé utilisé à bon escient

      Chaque année, nous recyclons des milliers de tonnes de plastique en boucle fermée pour fabriquer de nouvelles pièces pour de nouveaux ordinateurs et écrans. Une fois les matériaux démontés, le plastique est broyé, fondu, puis mélangé à des plastiques vierges. Les résines que nous utilisons sont constituées en moyenne à 30-35 % de matériaux recyclés en boucle fermée. Selon nos estimations internes, il s’écoule environ six mois entre le moment où le plastique est recyclé par nos clients et celui où il est intégré dans un nouvel ordinateur. Et ce n’est pas tout ! Nous réduisons nos coûts tout en protégeant l’environnement : l’exemple parfait du modèle de conception circulaire.


    • DE L’OR EN CIRCUIT FERMÉ

      Des aimants de terres rares recyclés en boucle fermée

      En mettant en place une chaîne d’approvisionnement en plastique en boucle fermée, nous avons identifié d’autres opportunités de recyclage en boucle fermée. Nous avons par exemple collaboré avec le fabricant de disque dur Seagate et avec Teleplan, notre partenaire dans le cadre de notre programme de recyclage, sur un projet pilote visant à réintégrer des aimants de terres rares recyclés dans des milliers de nouveaux disques durs.

      Nous avons étudié diverses méthodes de récupération et nous sommes rendu compte que l’approche la plus évolutive consistait à séparer les aimants, les broyer et les reformer pour disposer de nouveaux aimants. Nous avons également adopté une philosophie « Open Source » pour que les disques fabriqués à partir des aimants recyclés puissent également être utilisés dans les produits concurrents. L’idée est d’étendre le recyclage des aimants au niveau global, et pas uniquement pour nos propres fins.

      Ce projet de recyclage d’aimants de terres rares reste un programme pilote et nous continuons à chercher des moyens de l’étendre dans le cadre de nos propres opérations. Il nous offre toutefois des enseignements précieux pour identifier de nouvelles opportunités.

    • Des cartes mères redorées : de l’or en boucle fermée

      Beaucoup de personnes sous-estiment la quantité de métaux précieux utilisés dans la technologie. On y retrouve énormément d’or, d’argent, d’aluminium, de cuivre, de platine, et bien d’autres métaux encore. Les taux de recyclage des déchets électroniques se situent autour de 20 %. Les opportunités à exploiter sont donc encore très nombreuses. De plus, le recyclage de métaux comme l’or peut réduire de manière considérable les coûts sociaux et environnementaux par rapport à un approvisionnement en minerai.

      En 2018, nous avons été les premiers à mettre en place un processus en boucle fermée pour réutiliser l’or issu des déchets électroniques dans de nouvelles cartes mères. Grâce à notre projet pilote, nous savons désormais comment fonctionne le processus, et nous continuons à rechercher des moyens de l’étendre au sein de nos activités.


    •  

      Ressources d’origine biologique

      Nous avons développé des biotechnologies inédites pour fabriquer des emballages plus respectueux de l’environnement et réduire encore davantage l’impact écologique de nos produits.

    •  

      Exploiter tout le potentiel des déchets

      Découvrez comment nous transformons les déchets en matières premières pour nos produits de dernière génération.